LIVE REPORT – Soirée #1 Festival FUCK LES MAYAS au Metronum – 18/12/14

images.

« On s’appelle l’envoûtante, et on fait un rap chelou ». C’est avec ces mots qu’a démarré le festival FUCK LES MAYAS… On est encore la au Metronum jeudi soir ! Avec pour première partie un duo aux influences hip-hop ; L’ ENVOÛTANTE.
A deux, d’une batterie, d’un synthé et d’une voix, Bruno Viougeas et Sébastien Tillous envoutent de leurs vibrants débits de Beats. 
Une belle entrée en matière…
.
C’est pourtant vrai, c’est un rap chelou, mais les ex BEARN TO BE WILD ont su malaxer les sens de leur public d’une manière mystique ; Bruno et sa maîtrise abrasive des mots accompagné de Sébastien et de ses sonorités ensorcelantes. Ensemble ce 18 décembre ils nous ont clamé leurs maux et ont réussi à nous emporter avec eux dans leur monde.
.
Puis vint le tour de SOVIET SUPREMJohn Lénine et Sylvester Staline sont alors entrés dans Toulouse.
Sous ces alias, R-Wan sorti du groupe JAVA et Toma Feterman du groupe LA CARAVANE PASSE, ont ambiancé le Metronum ce jeudi avec un concept que l’on croirait tirer d’une propagande soviétique. Aidé de DJ CROUTE-CHEF, des tenues à l’orchestration SOVIET SUPREM est un groupe qui parvient à embrigader son public de sa parole. Leurs chansons sont rythmées et décalées.
.
Du hip hop, du folklore des Balkans, du bolchoî, de la musique tzigane, autant d’ingrédients de ce savant mélange un peu fou mais ô combien efficace ! Effervescence garantie…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s