[Rencontre avec…] Anaïs – Le Connexion Live de Toulouse – Dimanche 15 Décembre

anais

En tournée en ce moment dans l’hexagone pour présenter son futur album et de passage dans la ville rose, Anaïs nous en dit en peu plus sur son contenu, ses représentations et son public…

.

Anais : Je suis un petit peu en test en ce moment, comme les comiques. L’album va sortir en février probablement, et je suis sur une formule de nouveau plus minimaliste. Je suis repartie en auto-prod, je fais un petit peu tout moi-même. C’est une écriture toujours drôle car j’ai du mal à être triste en chanson, mais un petit peu plus engagée par rapport au monde qui m’entoure sur certains morceaux, avec une petite vague un peu folk, un petit côté Woodstock. C’est le fait d’être un petit peu énervée avec une guitare acoustique : ça sonne tout de suite folk et années 60, mais j’ai eu plein de choses qui me sont passées par la tête : j’ai empiré toute une schizophrénie qui me caractérise sur les personnages. Comme la mode est au Slam j’ai fait un slam collectif.

.

L’Actuzik : On sait que tu es quelqu’un de très drôle sur scène… Comment est-ce que  tu arrives à quand même interpréter des textes graves sans les dénaturer ?

.

A : Ce qui me fascine c’est la chanson fantaisiste. Aujourd’hui, ce qui n’existe pas c’est le droit de dire des choses pas forcement connes, mais avec humour ; c’est-à-dire qu’on va titiller une espèce de corde qui est très fragile entre drôlerie et douleur. C’est ce que j’avais essayé de faire avec une chanson comme « Christina » : c’est drôle mais on grince des dents.

.

.
A : Sur mon nouvel album il va y avoir des titres très drôles mais ce que j’aime c’est quand même distiller un fond.  Je trouve que c’est ce qu’on a perdu aujourd’hui :  soit on est comique, soit gnan-gnan, et il n’y a pas d’entre-deux, pas de fantaisie.
Ce qui me plait le plus c’est de dédramatiser la vie avec humour et de parler aux gens et de les envelopper un petit peu en les faisant rire parce qu’aujourd’hui si on regarde les infos on se suicide !
Ce qui me plait c’est de faire rire les gens, qu’ils passent un moment agréable…c’est pas forcement les faire réfléchir, j’aime bien les titiller inconsciemment.

.

L’Actuzik : Tu as déjà fait quelques dates sur cette nouvelle tournée, tu as donc pu tester tes nouvelles chansons…quel retour as-tu commencé à avoir par rapport à ça ?

.

A :  J’ai un public qui écoute beaucoup mes textes, et chaque fois je me dis ‘Oh lala, cette nouvelle chanson c’est trop fou’, mais j’ai la chance d’avoir un public extrêmement ouvert à toutes les folies.
Le single qui va sortir s’appelle D.R.H, c’est sur cette société qui nous entoure, et j’ai trouvé qu’il y avait une très très belle écoute du public par rapport à ce qu’on pouvait dire sur ce sujet. »

Propos recueillis par Betty

Toute reproduction, même partielle, est interdite sans la mention L’Actuzik

.

hjh

Pour en savoir plus sur Anaïs :

Site Officiel                         Facebook

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s