[ROCK] Ty Segall – « The Man Man »

t.segall. sleepers

Que faisiez-vous le 20 Aout 2013 ? Vous étiez peut être en train de vous dorer les doigts de pieds au soleil mais sortait à cet instant Sleeper, le dernier projet solo du bien nommé Ty Segall, prince de la baie de San Francisco exilé depuis peu à Los Angeles. Je vous l’accorde, il est difficile de suivre les nouveautés du jeune homme tant par son hyperactivité discographique (cf ses 3 albums sortis en 2012) que par l’élan quasi fantomatique dont il fait preuve à relayer des informations le concernant sur le net. Avec cet opus, Segall a rangé sa fougue pour révéler une mélancolie âpre et acide. L’album ne porte pas son nom pour rien, il y a comme une envie de s’assoupir, de s’enfoncer dans son spleen et d’être loin. Le contraste est saisissant. Sorte d’interlude introspectif (Ty Segall a déjà renoué avec un rock plus lourd avec ses copains du groupe Fuzz, dans lequel il lâche sa guitare au profit d’une batterie), Sleeper révèle 30 minutes de chansons acoustiques et folk, une écriture toujours aussi subtile et quelques envolées électriques comme dans « The man man », dont le clip vient d’être dévoilé par le label Drag city.

N.C.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s