[France en Scène] by Cathy #36 – BATpointG

BAT-POINT-GVous avez vraiment cru que pendant l’été j’allais être frappée d’une sorte de révélation mystique et que j’allais revenir transmutée, sérieuse et appliquée, avec une bonne dizaine de chroniques d’avance pour éclairer le monde de ma science musicologique et me remettre dans les petits papiers de mon chef adoré (ça mange pas de pain de glisser au détour d’une phrase un compliment gratuit, et aussi finement amené…) ?

Et bien non, nada, niet… Pareil qu’en juin, ou même pire, je me sens l’âme de la cigale qui, après un été de n’importe quoi dont seules les cigales et les punks sont capables, ramène sa tronche enfarinée et décomplexée dans les premiers frimas de l’automne.

Mouais… En fait, si j’étais vraiment une cigale ou un punk, ça se saurait. Et ce serait chouettement rock’n’ roll. Non, c’est juste que j’ai rien foutu, en courant après d’autres urgences exitentielles, et que c’est finalement un genre de culpabilité rampante qui me ramène devant mon clavier à 48h de la dead line. Le syndrome classique du deuxième de la classe… : le premier aurait tout fini il y a des semaines, et parfaitement, pour mieux récolter les bravos du public. Quant au dernier, il s’en foutrait comme de sa première heure de colle, avec le panache des révoltés du Bounty.

Mon entre-deux est positivement pathétique de médiocrité. Mais être premier c’est dur et ça prend du temps. J’ai essayé, y’a longtemps, et visiblement ça ne m’a pas menée bien loin. Donc, objectif de ma saison 2013/2014 à l’Actuzik: devenir une cigale, une vraie de vraie. Ou un punk. Allez, j’y crois à fond, il est encore temps !

En attendant, parce qu’on sent bien tous que c’est pas gagné, je vous présente le groupe du jour :

BATpointG

En voilà un par contre qui ne fait pas comme les autres, en mélangeant chant, slam, rythmes hip-hop, sons électroniques, accordéon et percussions…

« L’homme Akkordéon », du nom de son premier album sorti en 2010, c’est une grande silouhette brune, accrochée à son instrument avec force, poésie et rage parfois, et qui se joue des sons et des mots dans un spectacle aiguisé et moderne. C’est visiblement un homme de scène, mais qui n’a pas calculé, qui se présente tel qu’il est, et qui séduit aussi à cause de ça. Quant à ses textes ils parlent de l’amour, de la musique-passion et de la musique-industrie, de la ville qu’il connait par coeur, des déraillements de la société…batpointg-juste-une-note

Du coup, après la sortie de son deuxième album en avril dernier « Juste une note » il a été élu coup de cœur de l’Académie Charles Cros, on l’a croisé sur tous les gros festivals de l’été dernier, et sur de belles premières parties : Alexis HK, Liz Cherhal, Amadou et Mariam, Les ogres de Barback… Ca promet pour la suite.

C’est parti, à vos oreilles :

« L’homme à l’accordéon »

enregistré au Pavillon Balthard

« Ile de France »

« Basket »

 ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

SITE OFFICIEL FACEBOOK TWITTER

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK EN CLIQUANT ICI!

megaphonelogo(2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s