Coup de projecteur : Gwenaël B.

Gwenaël B.       [Chanson française]

 Image

Gwenaël B. est une découverte de L’Actuzik, au détour d’un concert toulousain, un soir bien arrosé au bout du bar…

De la chanson à texte, des mélodies folk-rock, quelques sonorités bretonnes, des morceaux qui parlent de voyages, de révolte, d’amours et d’amitiés…

Sensible et brut de décoffrage : il n’en fallait pas plus pour se laisser embarquer…

 

                                     

par E.M. pour L’Actuzik

« Gwenaël B, chanteur de chansons. Une dénomination simple, directe, brute. Tout comme son chant, tout comme lui, être à vif dont la voix résonne aussi bien dans les bars, les cafés culturels, que sur scène, plein feux.

Car Gwenaël B. « n’appartient à aucun bord » (Sans étendard), il chante, clame, déclame quel que soit le terrain. Une générosité que l’on retrouve dans l’ensemble de son propos artistique. Urgence de vivre, impatience motrice. « Je ne peux plus attendre, il faut que tout advienne » (Laissez-moi), nous dit l’animal. Et le pire, c’est qu’il parvient à nous transmettre cette envie irrépressible de fêter la vie, de la prendre, de la serrer contre soi pour ne plus la laisser fuir.

On sent parfois chez Gwenaël B. un désordre bienfaiteur, une envie d’envoyer valser tout ce sur quoi on se croit bien assis. Nos principes, nos retenues aussi : « J’suis pas preneur d’entrer dans l’rang (…) A l’endroit je préfère l’envers » (Sans étendard).

Oscillation continuelle entre la permanence, l’immuable et l’immédiateté, la beauté de l’instant : « Au revoir ou adieu, c’est le temps qui dira » (Le temps dira).

Et c’est bien là le rôle du « chanteur de chansons » : il parle de lui pour nous parler de nous. Car sa musique et les textes (souvent signés par Cathy Monnot), sont une invitation. Une invitation à partager son verre, une conversation, sa vie.

 Image

Je suis tombée amoureuse un soir de concert de Gwenaël B. Sa musique fut le décor de la rencontre qui a bouleversé ma vie. Et non, je ne peux le dissocier de cet instant précieux où tout a basculé. Cela n’a peut-être rien à voir me direz-vous, mais c’est ainsi que les chansons s’ancrent en nous, et c’est là toute leur magie: lorsqu’elles ont la force d’entrer en résonance avec notre propre histoire.

Puissent les chansons de Gwenaël B. vivre longtemps et partout, transmises avec cette même fougue et ce même désir de vivre. »

On vous laisse en juger avec un live de « Sans Etendard », tiré de son premier E.P, « Ma Chanson » :

Miniature

Un live de « Nos Galères » filmé par Toulouse Acoustics sur le site de l’usine AZF

Et le teaser de la chanson titre de l’E.P., « Ma Chanson » :

Miniature

Alors les toulousains, vous pouvez commencer par aller l’écouter du 3 au 7 septembre aux apéros-concerts du Théâtre du Grand Rond (http://www.grand-rond.org/index.php/grandrond/spectacle?Number=1108), accompagné par François Marsh, multi-instrumentiste avec lequel il forme un duo original et efficace…  Pour découvrir « Ma Chanson », ses vidéos et le reste de sa programmation de rentrée, c’est par là :

Et le Facebook

Gwenaël B.

Bonne découverte!

Une réflexion sur “Coup de projecteur : Gwenaël B.

  1. Pingback: [CONCERT] OSONS ! Mardi 24 Septembre – LE BIJOU Toulouse | L'Actuzik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s