[France en Scène] By Cathy #33 – Alexis HK

Aujourd’hui, dans mon bahut, il n’y avait plus d’électricité. Donc plus d’Internet. Travailler dans la pénombre et ne plus pouvoir faire les photocopies vitales pour la journée, passe encore, mais ne plus avoir d’Internet, c’était l’angoisse. Qu’est-ce que j’étais sensée faire avec Internet durant mes heures de travail ? Je ne dévoilerai pas tous les secrets de mes méthodes pédagogiques, mais vraiment, 9 heures durant sans mail et sans « Like » , c’est pas humain d’endurer ça…

Et puis est venu le moment d’écrire ma chronique (et oui, mes élèves ont tous terminé leur programme bande de persifleurs !) et là, alors que j’entendais déjà les loups hurler à la porte de l’établissement et les hordes de brigands affuter leurs haches au tournant du col du Bac. (tenez, c’est là, vous mourrez moins bêtes —> CLIQUER ICI )

Alors, disais-je, je me retrouvai nez à nez avec une feuille. Une feuille de papier. Blanche, avec des carreaux et tout et tout… Vous savez ce truc qu’on utilisait à l’époque où on se gavait de Bouba (pas le plantigrade tatoué, l’autre…) et de Tom Sawyer le mercredi après-midi, en occultant complètement la table de 8 à apprendre par cœur pour le lendemain. Ce truc, là, qu’on apprivoise avec un stylo, un effaceur et un Blanco qui pue mais qu’on aime bien renifler quand même… Face à ma feuille et armée du stylo 4 couleurs d’un petit 6eme du premier rang, bien décidée à ne pas plier face à l’adversité, je me lançai alors avec un rire vainqueur dans la rédaction d’une de ces belles chroniques rétro-post-modernes dont je suis devenue l’un des maîtres incontesté. Et comme vous voyez ça n’a pas raté. Vous n’en doutiez pas j’en suis sure, mais il faut quand même parfois savoir remettre son titre en jeu, avec humilité.

Index_ALEXIS_HK_SOLO(1)Ceci fait, je pourrais peut-être vous parler d’Alexis HK, d’abord parce que lui aussi il a un petit côté rétro-post-moderne, et puis surtout parce qu’il est devenu, sans faire de vague, une figure incontournable de la nouvelle scène française.

Déjà 7 albums au compteur depuis ses premier pas en 1997, les meilleurs festivals et une œuvre primée pour la qualité de ses textesalexis-hk-de-retour-sur-scene-ce-samedi-a-avignon-avec-le-dernier-present… Sur scène, Alexis HK est drôle, et se perd dans des digressions très second degré avant de proposer une musique riche et rythmée, où la guitare électrique ose flirter avec l’accordéon et le banjo… La voix, un chouïa « crooneuse » , transporte vers de jolies ballades et des chroniques douces amères… Un chouette spectacle et de la bonne chanson…

Pour ceux qui seraient passés à côté ou, plus nombreux, qui ont entendu parler sans avoir vraiment pris le temps de s’arrêter, c’est par là, avant d’aller l’écouter le 9 juillet au Festival Pause Guitare à Albi :

« Les affranchis » , « Le » clip au casting détonnant, un régal…

« Fils de » , sur une génération de jeunes quadra…

« La Maison Ronchonchon » , à l’origine un album pour enfant…

FACEBOOK  ♦ SITE OFFICIEL ♦ TWITTER

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

RETROUVEZ-NOUS SUR L’ACTUZIK EN CLIQUANT SUR CE LIEN

logo5b

Une réflexion sur “[France en Scène] By Cathy #33 – Alexis HK

  1. Pingback: [JEU] Gagne deux places pour la soirée événement avec PATRICK BRUEL / RAPHAEL / BENJAMIN BIOLAY et ALEXIS HK au Festival Pause Guitare d’Albi | L'Actuzik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s