[Coup de Projecteur] [Folk] Frans Schuman – « I’ve No Home »

Frans Schuman est un chanteur folk franco-hollandais de New Orleans, dans l’Etat de Louisiane qui se produit en concert en Europe et aux États-Unis. Il joue partout, des bars paumés aux salles combles comme la Bellevilloise ; de New York à Memphis.
Une sincérité, plutôt rare de nos jours, transpire de ses chansons. Son nouvel album, « I’ve No Home » sorti en novembre 2012 à New Orleans met en avant l’idée que l’important n’est pas l’endroit où l’on vit mais les endroits où on a été et les souvenirs qui y sont associés. Il y a en effet un moment où, à force de voyager, le retour fait prendre conscience que l’on n’est plus d’ici. Et si l’on n’est plus de l’endroit d’où l’on vient, on ne vient plus de nulle part...
La bonne nouvelle dans cette situation c’est que l’on a oublié par la même occasion ce que l’on cherchait à fuir. Et qu’on ne s’embarasse pas d’effets personnels qui ne servent à rien. Les souvenirs sont ce qui reste. Avec la Liberté.

Pas d’objets en plastique inutiles mais des chansons.

FRANS SCHUMAN

Après l’enregistrement de son premier album éponyme, Frans Schuman est parti s’installer à la Nouvelle Orléans, où, une fois le disque sorti, il a commencé à jouer régulièrement dans les salles de la ville et à faire des tournées nationales et européennes de New Orleans à New York en passant par Memphis, de Poitiers à Paris en passant par Tours.
Le chanteur franco / hollandais qui a vécu en divers endroits du monde comme Londres, Jakarta ou encore Linz a sorti un second album, « I’ve No Home » , inspiré de son mode de vie et de son expériences de voyages. Avec pour seuls accompagnements –ou presque… un guitare et un harmonica, comme quelqu’un qui chercherait à voyager léger pour ne pas s’encombrer d’inutiles surcharges, Frans Schuman nous raconte le sentiment d’avoir tellement bougé que l’on ne sait plus d’où l’on vient.
Musicalement, Frans Schuman a été comparé à Bob Dylan, Ryan Adams, Peter Doherty ou Tom Petty. L’album a été enregistré au studio Music Shed de New Orleans, sur les cendres du dernier disque de REM. Ses chansons questionnent notre façon de vivre et offrent une alternative minimaliste où les mélodies, entités immatérielles par excellence, se dégagent au milieu du son brut de la guitare.


Auto produit et distribué, « I’ve No Home » marque une nouvelle étape réussie pour Frans Schuman dans son parcours vers l’indépendance et la liberté. Car une chose est sûre, Frans Schuman n’a peut-être pas de chez lui, mais il a un talent indéniable.

Place à la musique, avec le premier single extrait de l’album « I’ve No Home« .

« Fire Talks For Me »

Un petit bonus pour rentrer un peu plus dans l’univers de Frans avec une reprise folkisée du premier extrait du nouvel album des Strokes. 

« One Way Trigger »

L’album « I’ve No Home » est en écoute sur Spotify :

Pour en découvrir encore davantage au sujet de Frans, rester informé de ses actualités et se procurer son album « I’ve No Home » :

Site Officiel     Facebook     Twitter

.

AVIS AUX PARISIENS : Frans Schuman sera en concert ce samedi à l’Espace Henry Miller (Métro Mairie de Clichy).

.

Pour soutenir l’Actuzik, un petit Like sur la page Facebook : Cliquer ici

LOGO Actuzik 2 par 2

Une réflexion sur “[Coup de Projecteur] [Folk] Frans Schuman – « I’ve No Home »

  1. Pingback: [La Repêche] Mars # Semaine 4 | L'Actuzik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s