[Piqûre de RaP’pel] By Ben #18 – Gaël Faye

530594_379803658719252_191895114176775_1227271_1313828210_n
Place Wilson, FNAC de Toulouse, hier , 17h… le pas pressé, le cœur serré, je me rends avec enthousiasme au rayon rap chercher ce petit bijou tant espéré de musique métissée ! Aïe, mais comment ont-ils osé ?? Le premier album de Gaël Faye, « Pili pili sur croissant au beurre  » se retrouve à coté de l’album de…. Booba ! Messieurs les employés du rayon rap français, svp prévoyez un rayon spécial, rap conscient, poésie, découverte… J’sais pas mais un peu de respect merde ! 😉
Pour le petit recap’, Gaël Faye est né en 1982 au Burundi d’une mère rwandaise et d’un père français. Il est contraint de rejoindre la France à l’âge de 13ans pour fuir la guerre qui frappe sa terre natale. Il s’amuse avec les mots depuis tout jeune et c’est depuis 2006 qu’il met tout en œuvre pour sortir son album solo. Avant cela il se lance le défi de créer avec son pote Edgar Sekokla le groupe  « Milk Coffee and Sugar » ! C’est un premier succès!! Ces deux dernières années il s’impose sur la scène française rap en compagnie de Guillaume Poncelet et obtient une renommé unanime! Il remportera d’ailleurs le prix « Découverte du Printemps de Bourges 2011 ».
2013-03-26-faye350px

Depuis sur l’Actuzik, nous le suivons naturellement dans la création de son album. Le jour J est enfin arrivé pour lui et son équipe. J’imagine l’intense émotion qui doit les envahir, de réaliser que le projet a enfin abouti.

Première impression, le visuel est très réussi : un bel album à l’aspect coloré et artisanal. On ressent immédiatement un vrai partage, comme si l’artiste nous autorisait à feuilleter son journal intime , le livre de sa vie. Les textes sont déversés page après page, un joyeux bordel apparait entre croquis, dessins, textes qui s’entremêlent, ratures et couleurs pastels !

Après une soirée à avoir écouter les 15 titres de l’album, il m’apparait déjà comme une pépite musicale comme je n’avais pas eu l’occasion d’en écouter depuis longtemps ! C’est un album vraiment personnel, une introspection intime dans la vie de cet artiste déjà accompli !! Il se dévoile avec une immense sincérité qui nous prend aux tripes et ce, dès le premier titre « A-France » en featuring avec l’artiste congolais Pytshens Kambilo, qu’il avait écrit il y a 10 ans déjà !

Il rappe ses racines, son enfance, et principalement son métissage sur fond de musique congolaise, de soul et de jazz. Il débite ses lyrics dans un rythme effréné, s’appropriant parfaitement cet art qu’est le rap. Ayant grandi au Burundi, il a clairement eu une enfance bien différente de celle de nous autres occidentaux, et c’est à cœur ouvert qu’il nous conte ses souvenirs de jeunesse, ses combats et l’évolution de sa pensée depuis son arrivée sur le sol Français.

A voir un medley de l’album ! Ça ne peux que vous donner envie d’en écouter plus !! 🙂

Un petit « clic » par là pour revoir les clips « Blend » en feat avec Tumi, et « Petit pays » en feat avec Francis Muhire, qui étaient déjà sorti il y a quelques semaines. On retrouve de bons autres feat sur l’album, dont le très séduisant « Isimbi » avec Ben l’oncle Soul, titre envoutant, ballade poétique emplie d’amour…

Gaël rappe l’amour c’est clair, et il le fait aussi de façon impudique tant dans la tendresse que dans la puissance, notamment sur le titre « Ma femme » où il se la raconte sévère d’avoir trouvé la femme idéale ! Très très bon, c’est un lyriscist né ce mec!!

Il s’accompagne donc de nombreux amis et d’une troupe de 28 musiciens acoustiques, entre la France et le Burundi! Ça bouge cet album, c’est l’Afrique qui t’embrasse et qui t’embarque dans les profondeurs de sa culture foisonnante ! Les cuivres sont ajustés, le flow est calé et impeccable. On vous avait posté les 4 épisodes du making off du clip « Bouge à Buja », que vous pouvez retrouver ici. EP1, EP2, EP3, EP4. Il prend son pied, toujours aussi fier de nous faire partager ses origines. 15 titres sont à écouter sur cet album et aucun n’est à jeter! Ils racontent tous une histoire, et nous transportent loin des clichés du rap actuel!

resize_mon_bigimg_gael-faye-670

« PILI PILI SUR CROISSANT AU BEURRE » est sans aucun doute un album qui fera parler de lui dans les prochains jours et je suis persuadé qu’il n’en ressortira que du positif ! C’est exactement ce que l’on attendait, un album métissé qui chante le continent africain, qui rap la nostalgie d’un monde devenu trop nombriliste et qui nous pousse à toujours relever la tête. J’ai pris mon pied pendant 65 min, j’ai voyagé instantanément et pénétré dans un univers singulier. Un seul conseil, procurez vous cet album car cet artiste mérite une vraie reconnaissance pour son travail.

SITE OFFICIEL     FACEBOOK        TWITTER

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

RETROUVEZ-NOUS SUR L’ ACTUZIK

Logo Actuzik Nom Noir

A bientôt les zikos !

3 réflexions sur “[Piqûre de RaP’pel] By Ben #18 – Gaël Faye

  1. Pingback: ILS PARLENT DE L’ALBUM | Gael Faye

  2. Pingback: [La Repêche] Février #Semaine 2 « L'Actuzik

  3. Pingback: [ALBUM DE L'ANNEE] Le choix de Ben : Gaël Faye | L'Actuzik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s